Faux aux Archives de l'Armée

Le fort de Vincennes siège des archives de l'armée française[1]

 

Jean Cheynet de BeaupréAux archives militaires du fort de Vincennes, l'original de la fiche d'inspection générale de Constantin Cheynet pour l'année 1900 a disparu et a été remplacée par une photocopie. Il est étonnant que l'original ait ainsi pu être remplacé par une photocopie. Mais surtout, en face de la rubrique "Langes étrangères", il est écrit : "anglais courant (à étudié au Collège d'Eton).

Constantin ne savait nullement parler anglais et n'a jamais mis les pieds à Eton, ce que cette préstigieuse école anglaise nous a confirmé. Il n'existe d'ailleurs aucune trace indiquant qu'il n'ait fait ne serait-ce qu'un court voyage au Royaume-Uni.

Cet ajout ne peut donc être qu'une falsification et il impossible de savoir à quoi ressemblait la fiche originale.

 

Constantin Cheynet

A la mémoire du Lt Marcel Cheynet,
fils de Constantin Cheynet,
mort pour la France le 22 juin 1915.

 

 

 

 

Notes et références[Retour sommaire]

1. Site du Service historique de la Défense