Cheynet de Beaupré ?

 

Actualité du vendredi 25 mai 2018 :

Le jeudi 29 mars 2018, la mairie de Rochemaure a fait constater par un huissier que tous les actes de l’état-civil présents dans les archives municipales et comportant le nom Cheynet de Beaupré sont des actes falsifiés.

La mairie de Rochemaure a porté plainte contre X auprès du Procureur de la République de Privas pour les faire invalider.

Plus d'information sur cette page.

 

À la mémoire de tous les Cheynet dont l’honneur a été atteint depuis 30 ans en falsifiant et en souillant leur nom

« La famille Cheynet est absolument roturière. » Association d'entraide de la noblesse française.[1], 17 mai 2016

Procédure pour diffamation contre notre association[Retour sommaire]

Le 23 février 2018, quatre membres de l’association « Pour la défense du patronyme Cheynet » ont reçu une citation devant le tribunal correctionnel de Dijon de la part de Marc Cheynet de Beaupré.

Monsieur Cheynet de Beaupré nous accuse de diffamation suite à la mise en ligne de notre site web et réclame 20 000 € de dommages et intérêts.

Audience le 10 juillet à 8h30 au Tribunal correctionnel de Dijon.

Plus d'information sur cette page.

Introduction[Retour sommaire]

Après s'être orthographié Chainet, puis Chaynet, on retrouve trace du nom Cheynet dans les registres paroissiaux de Rochemaure, en Ardèche, à partir du début du 18è siècle. Aussi loin que l'on puisse remonter, il est impossible de retrouver quelque trace officielle que ce soit d'une famille Cheynet de Beaupré. Pourquoi et comment ce nom est-il alors apparu comme par enchantement dans les années 1980 ? Cette page a pour objectif de montrer de manière la plus factuelle possible les incohérences entre des documents d'état civil faisant mention du nom de Cheynet d'un côté et des actes d'état civils falsifiés où la particule de Beaupré a été ajoutée.

Généalogie simplifiée[Retour sommaire]

Cet arbre généalogique très simplifié présente l'ascendance agnatique[2], c'est-à-dire la lignée des hommes qui ont porté le nom Cheynet avec quelques variations d'orthographe.

Généalogie simplifiée

Le nom Cheynet de Beaupré n’a été officialisé que très recemment, c'est-à-dire en 1987. Certains membres de la famille ont accepté la proposition faite par par l'un des membres de la famille de modifier leur patronyme en s'appuyant sur des documents – comme nous allons le voir plus que douteux –, tandis que d'autres l'ont refusé et ont préféré consever le vrai nom de leurs ancètres Cheynet.

Généalogie simplifiée

Constantin Cheynet[Retour sommaire]

Constantin CheynetConstantin Cheynet Constantin Cheynet est né le 10/09/1845 à Rochemaure et est mort le 19/11/1921 à Lyon 4è. Constantin Cheynet est le grand-père de ceux qui sont âgés de plus de 60 ans aujourd'hui, l'arrière-grand-père de ceux qui sont dans la vie active et l'arrière-arrière-grand-père de la dernière génération qui se trouve entre la crèche et les études supérieures.

 

Le vrai

Comme on peut le constater sur les archives départementales de l'Ardèche, Constantin s'appelle bien Cheynet sur son acte de naissance. On y voit par ailleurs que son père se nommait bien Jean Cheynet et qu'il était cultivateur. Cet acte d'état-civil est d'ailleurs disponible en ligne à cet endroit[3].

Jean Cheynet

Constantin ne savait nullement parler anglais et n'a jamais mis les pieds à Eton[4], ce que cette préstigieuse école anglaise nous a confirmé. Eton n'est d'ailleurs pas un collège au sens où on l'entend en France, mais une pension pour jeunes garçons de 13 à 18 ans.[5]

Il n'existe d'ailleurs aucune trace indiquant qu'il n'ait fait ne serait-ce qu'un court voyage au Royaume-Uni.

Sur son acte de décès disponible ici, il est écrit : "Chef d’Escadron en Retraite ; Chevalier de la Légion d’Honneur ; fils de Jean Cheynet et de Madeleine Barral, époux décédé ; veuf de Marie Henriette Louise Vinson."[6][7]

Constantin Cheynet a été nommé Chevalier de la Légion d'Honneur le 11 juillet 1891 comme on peut le voir sur sa fiche militaire disponible ici.[8] Sur cette fiche, on peut voir qu'il ne se nommait absolument pas Cheynet de Beaupré, mais bien Cheynet.

 

     

Le faux

Aux archives militaires du fort de Vincennes se trouve une photocopie certifiée conforme de la fiche d'inspection générale de Constantin Cheynet pour l'année 1900 :

Jean Cheynet de Beaupré

Fait troublant, l'original a disparu. Mais surtout, en face de la rubrique "Langes étrangères", il est écrit : "anglais courant (à étudié au Collège d'Eton).

Sur son acte de décès, une mention marginale a été ajouté et indique : "Rectifié par décision du Procureur de la République de Lyon en date du 26 mars 1986 en ce sens que : “Le nom patronymique est : CHEYNET de BEAUPRE”"[7].

La question est donc : qui a écrit cette mention marginale ? Et surtout, sur quels éléments cette rectification apparue bien des années plus tard a-t-elle été faite ?

Constantin Cheynet est né Cheynet, a vécu Cheynet, s'est marié à deux reprises Cheynet est mort Cheynet mais est devenu Cheynet de Beaupré... 65 ans après sa mort !

Jean Cheynet[Retour sommaire]

Jean CheynetLe père de Constantin s'appelait Jean. Il est né le 22/07/1814 à Rochemaure et est mort le 04/11/1898 à Rochemaure.

Naissance en 1814

Le vrai

Jean CheynetJean Cheynet apparaît bien sur la table du registre des Archives départemantales de l'Ardèche, pour l'année 1814, consultables en ligne à cet endroit[9] Mais, très étonnament, son acte de naissance est introuvable ! Qui a bien pu supprimer cette page et dans quel dessein ?

Heureusement, nous avions récupéré l'acte de naissance en 2010, ci-contre.

Ci-dessous la retranscription.

 

Le faux

Jean CheynetVoici l'acte de naissance de Jean Cheynet présent à la marie de Rochemaure.

Les falsificaitons sont présentées en rouge et les détails concernant Antoine, le père de Jean, repris dans le paragraphe suivant.

La date de naissance de Jean passe de 1814 à 1816, ce qui ne correspond à aucune table d'état-civil et qui montre clairement que ce document est un faux. Mais pourquoi avoir ainsi modifié la date de naissance !?

Ci-dessous la retranscription.

"L'an Mil huit Cent quatorze, le Vingt-Deux du mois de Juillet à Neuf heure du Soir par-devant nous Chevalier Montrond officier de l'état civil de la commune de Rochemaure canton de Rochemaure département de l'Ardèche,

Est comparu Sr Cheynet antoine âgé de Cinquante ans, profession de Cultivateur demeurant à Rochemaure lequel nous a présenté un enfant de sexe Masculin né le Même Jour de lui, déclarant, et de Chabanne Marie, son épouse, à Rochemaure, et auquel il a déclaré vouloir donner les prénoms de Jean andré.

Lesdites déclaration et présentation faites en présence de Sr Jamme Jn Jacques âgé de Soixante Deux ans, profession de propriétaire demeurant à Rochemaure et de Mieux Louis âgé de Ving-neuf ans, profession de Geomètre demeurant à Rochemaure.

Et on le témoin signé avec nous et le déclarant illétré.

Le présent acte de naissance, après qu'il leur a été fait lecture."

 

"L'an Mil huit Cent seize, le trente un du mois de Décembre à Neuf heure du Soir par-devant nous Chevalier Montrond officier de l'état civil de la commune de Rochemaure canton de Rochemaure département de l'Ardèche,

Est comparu Monsieur honoré antoine Cheynet de Beaupré âgé de Cinquante ans, profession d'avocat, demeurant à Rochemaure au domaine du Perillas lequel nous a présenté un enfant de sexe Masculin né le Même Jour de lui, déclarant, et de Dame Marie anne Chabanne , son épouse, à Rochemaure, et auquel il a déclaré vouloir donenr les prénoms de Jean andré Marie honoré.

Lesdites déclaration et présentation faites en présence de Sr Jamme Jn Jacques âgé de Soixante Deux ans, profession de propriétaire demeurant à Rochemaure et de Mieux Louis âgé de Ving-neuf ans, profession de Geomètre demeurant à Rochemaure.

Et on le Déclarant et le témoin signé avec nous.

Le présent acte de naissance, après qu'il leur a été fait lecture."

Mariage en 1838

Le vrai

Jean Cheynet s'est marié en 1838, ce qui apparaît bien sur la table décennale à cet endroit[10]. Mais cette fois-ci ce sont tous les actes de mariage de l'année 1838 qui ont disparu ![11]

Nous avons ici affaire à une véritable entreprise de destruction, minutieuse et systématique de tous les actes d'état-civil qui vont à l'encontre de l'existence d'une lignée Cheynet de Beaupré. C'est pour cela que les Archives départementale de l'Ardèche ont porté plainte et qu'un procès a eu lieu en 2015 (voir la page consacrée à ce sujet).

Nous avons heureusement là-aussi récupéré une photocopie de l'acte qui était aux archives départementales de l'Ardèche en 2010, c'est-à-dire avant qu'il soit détruit.

Jean Cheynet Jean Cheynet

Ci-dessous la retranscription.

 

Le faux

L'acte de mariage qui est présent à la Mairie de Rochemaure est tout à fait différent.

En regardant de près on peut voir que la phrase "le dit comparant ayant le consentement" qui est barrée sur l'acte originale a ici un taille de caratère légèrement différente. Les caractères sont en effet un peu plus hauts, ce qui laisse penser à une falsification grossière.

Jean Cheynet Jean Cheynet

Ci-dessous la retranscription.

 

"ACTE DE MARIAGE

Mairie de Rochemaure

L'an mil huit cent trente huit le neuvième jour du mois de Janvier à huit heures du matin par-devant nous Henry Gratien Coullet, adjoint faisant fonction D'officier de l'état civil de la commune de Rochemaure canton de Rochemaure département de l'Ardèche, sont comparus :

Sieur Jean Cheynet âgé de Vingt-trois ans, profession de Cultivateur natif de Rochemaure domicilié à Rochemaure fils majeur de feux Antoine Cheynet profession d________ domicilié à ________ et de feue Marie Chabanne profession d________ domiciliée à ________ le dit comparant ayant le consentement d________

Marie Magdelaine Barral âgée de Vingt-sept ans, profession de ménagère native de Rochemaure domiciliée à Rochemaure fille majeure de Jean Martin Barral profession de cultivateur domicilié à Rochemaure et de Marie-Anne Datui profession de ménagère domiciliée à Rochemaure ladite comparante ayant le consentement de ses père & mère ici présents.

Lesquels nous ont requis de procéder à la célébration du mariage projeté entre'eux, et donc les publications ont été faites devant la principale porte de notre Maison-commune, savoir : la première le vingt-quatre du mois de Décembre dernier à l'heure de midi et la seconde le trente un du mois de Décembre dernier à l'heure de midi, et pareilles publications faites à ________ les ________ du mois de ________

Aucune opposition audit mariage ne nous ayant été signifiée ________ toutes les formalités prescrites par la loi ayant été remplies, et les délais étant expirés, faisant droit à leur réquisition, après avoir donné lecture de toutes les pièces ci-dessus mentionées et du chapitre VI du Code civil, intitulé du Mariage, nous avons demandé au futur époux et à la future épouse s'ils veulent se prendre pour mari et pour femme ; chacun d'eux ayant répondu séparément et affirmativement, nous déclarons, au nom de la loi, que lesdits Jean Cheynet & Marie-Anne Magdelaine ________ Barral sont unis en mariage.

Nous avons ensuite coté et paraphé les pièces produites, au nombre de ________ pour demeurer annexées au registre qui sera déposé au greffe du Tribunal de première instance de l'arrondissement.

De tout quoi avons dressé acte en présence des témoins ci-après : de Sieur Jean Plan âgé de quarante deux ans, profession de propriétaire domicilié à Rochemaure Beaufrère du futur, de Sieur Régis Laville âgé de quarante ans, profession de menuisier domicilié à Rochemaure non parent des futurs, de Sieur Régis Gay âgé de trente six ans, profession de cultivateur domiciié à Rochemaure, non parent des futurs et de Sieur Etienne Chauvière âgé de trente un an, profession de secrétaire domicilié à Rochemaure, non parent des futurs.

Lesquels, après qu'il leur a été donné lecture de cet acte, l'ont signé avec nous et les parties contractantes. Excepté la future & son père, qui ont déclaré être illetré.

Cinq mots à la première page rayés, approuvé"

 

"ACTE DE MARIAGE

Mairie de Rochemaure

L'an mil huit cent trente huit le neuf du mois de Janvier à dix heures du matin par-devant nous Delite Lachave conseiller municipal faisant fonction D'officier de l'état civili de la commune de Rochemaure canton dudit ________ département de l'Ardèche, sont comparus :

Mr Jean André Marie Honoré Cheynet de Beaupré âgé de Vingt-deux ans, profession d'avocat natif de Rochemaure domicilié à Rochemaure fils majeur de feux Mr Antoine Honoré Cheynet de Beaupré profession d'ancien avocat domicilié à Rochemaure et de feux Madame Marie Anne Chabanne profession de rentière domiciliée à Rochemaure le dit comparant ayant le consentement de son frère ici présent.

Mademoiselle Marie Magdelaine Augustine Adélaïde Barral âgée de Vingt-sept ans, profession de rentière native de St Lager Bressac domiciliée à Bressac au château de Fontblachère fille majeure de Monsieur Pierre Augustin Marie Félicien Joseph Barral profession de rentier domicilié à Bressac et de feux Madame Claudine Charlotte Rein Coloujon profession de rentière domiciliée à Bressac ladite comparante ayant le consentement de son père ici présent.

Lesquels nous ont requis de procéder à la célébration du mariage projeté entre'eux, et donc les publications ont été faites devant la principale porte de notre Maison-commune, savoir : la première le premier du mois de Janvier à l'heure de midi et la seconde le sept du mois de Janvier à l'heure de midi, et pareilles publications faites à St Lager Bressac les premier et sept du mois de Janvier.

Aucune opposition audit mariage ne nous ayant été signifiée ________ toutes les formalités prescrites par la loi ayant été remplies, et les délais étant expirés, faisant droit à leur réquisition, après avoir donné lecture de toutes les pièces ci-dessus mentionées et du chapitre VI du Code civil, intitulé du Mariage, nous avons demandé au futur époux et à la future épouse s'ils veulent se prendre pour mari et pour femme ; chacun d'eux ayant répondu séparément et affirmativement, nous déclarons, au nom de la loi, que lesdits Mr Jean André Marie Honoré Cheynet de Beaupré & Mademoiselle Marie Magdelaine Augustine Adélaïde Barral sont unis en mariage.

Nous avons ensuite coté et paraphé les pièces produites, au nombre de trois pour demeurer annexées au registre qui sera déposé au greffe du Tribunal de première instance de l'arrondissement.

De tout quoi avons dressé acte en présence des témoins ci-après : de Mr Jean Antoine Cheynet de Beaupré âgé de trente neuf ans, profession de conseiller à la cour Royale de Paris domicilié à Paris frère du futur, de Monsieur le Marquis Adhémar de Sieyes âgé de quarante ans, profession de rentier domicilié à Paris, beau-frère du futur, de Monsieur Gilbert de Coloujon âgé de cinquante cinq ans, profession d'avocat domicilié à Annonay, cousin germain de la future et de Mr Pierre de Lacharrière âgé de trente, profession de rentier domiclié à Privas, non parent des futurs.

Lesquels, après qu'il leur a été donné lecture de cet acte, l'ont signé avec nous et les parties contractantes."

Décès en 1898

Le vrai

Sur la table décennale disponible ici[12], Jean Cheynet est mort le 4 novembre 1898.

Sur la table alphabétique du registre des décès de l'année 1898 disponible à cet endroit[13], la date est difficilement lisible. L'acte est le n°21.

Et, comme par hasard, l'acte 21 n'est pas disponible en ligne puisque le registre disponible à cet endroit[14] passe du n°19 au n°22. Les actes n°20 et 21 ont disparu !

 

Le vrai aussi à la Mairie

Très surprenant : l'acte de décès de Jean Cheynet ainsi que ceux de ses deux frères Antoine et Joseph sont intactes à la Maîrie de Rochemaure.

C'est une preuve supplémentaire que les actes de naissance et de mariage présents actuellement à la mairie sont des faux.

Antoine Cheynet[Retour sommaire]

Le père de Jean s'appelait Antoine. Il est né le 18/12/1765 à Rochemaure et est mort le 02/03/1836 à Rochemaure.

Décès en 1836

Le vrai

Là aussi les actes N° 1,2, et 3 ne sont plus disponibles en ligne sur le site des archives départementales de l’Ardèche, mais nous avions aussi récupéré l’acte en 2010.

Antoine Cheynet était donc illétré et n'a pas pu signer l'acte de naissanc de son fils Jean. Il était un simple cultivateur, comme beaucoup de gens de la région de Rochemaure.

Ci-dessous la retranscription.

     

Le faux

Sur l'acte de décès de la mairie de Rochemaure, Antoine Cheynet est devenu Monsieur Honoré Antoine Cheynet de Beaupré. Il n'est plus cultivateur, mais avocat. Il habite désormais au domaine du Perillas.

Ci-dessous la retranscription.

Mairie de Rochemaure

Cheynet Antoine

L'an mil huit cent trente six le deux du mois de Mars à huit heures du matin par-devant nous Jean Jacques Jamme, Maire______ Officier de l'état civil de la commune de Rochemaure canton de Rochemaure département de l'Ardèche, sont comparus :

Sr Pierre Guillon________ âgé de quarante deux ans, profession de propriétaire demeurant à Rochemaure ____Cousin____du défunt

Sr Etienne Chauvière________ âgé de trente ans, profession de secrétaire demeurant à Rochemaure ____Voisin____du défunt

Lesquels nous ont déclaré que Cheynet Antoine________ âgé de soixante huit ans profession de propriétaire demeurant à Rochemaure Veuf de Marie-Anne Chabanne________

Fil ‘’ de Profession d demeurant à

Et de ‘’ Profession d demeurant à

Est décédé * le premier du mois de mars susdit à Dix heures du matin dans sa maison située au peyrillas commune de Rochemaure

Et ont les dits témoins signé avec nous

l’acte ci-dessus, après qu’il leur en a été fait lecture neuf mots imprimé rayés approuvés

 

Mairie de Rochemaure

Cheynet de Beaupré Honoré Antoine

L'an mil huit cent trente six le deux du mois de Mars à huit heures du matin par-devant nous Jean Jacques Jamme, Maire______ Officier de l'état civil de la commune de Rochemaure canton de Rochemaure département de l'Ardèche, sont comparus :

Monsieur Pierre Guilhon________ âgé de quarante deux ans, profession de propriétaire demeurant à Rochemaure ____Cousin____du défunt

Monsieur Eugène Salin________ âgé de trente trois ans, profession de Notaire demeurant à Rochemaure ____ami____du défunt

Lesquels nous ont déclaré que Monsieur Honoré Antoine Cheynet de Beaupré________ âgé de soixante huit ans profession de ancien avocat au parlement de Toulouse demeurant à Rochemaure Veuf de Dame Marie-Anne Chabanne________

Fils de Mr Jean Antoine Cheynet

Profession de Bourgeois demeurant à Rochemaure

Et de Dame Marie Anne Guilhon

Profession de rentière demeurant à Rochemaure

Est décédé * le premier du mois de mars susdit à Dix heures du matin dans son domaine située au Peyrillas commune de Rochemaure Et ont les dits témoins signé avec nous

l'acte ci-dessus après qu'il leur en a été fait lecture.

Notes et références[Retour sommaire]

1. Site web de l'Association d'Entraide de la Noblesse Française (ANF)

2. Définition du mot "agnatique" sur Wikitionnary

3. Archives départementales de l'Ardèche, acte de naissance n°30 de l'année 1845

4. Site Web de l'école d'Eton

5. "Our pupils join at the age of 13 (with a few joining in the sixth form) and continue right through until they are 18.", Page "à propos" d'Eton

6. Arcvhives municipales de Lyon, table anuelle 1921 des décès

7. a et b Archives municipales de Lyon, registre n°937 de l'année 1921

8. Ministère de la Culture, Base Léonore, dossier LH/526/85

9. Archives départementales de l'Ardèche, table décennale des naissance de l'année 1814

10. Archives départementales de l'Ardèche, table décennale des mariages de l'année 1838

11. Archives départementales de l'Ardèche, Accueil > Consulter les archives numérisées > Registres paroissiaux et d'état civil > Etat civil

12. Archives départementales de l'Ardèche, table décennale des décès pour l'année 1898

13. Archives départementales de l'Ardèche, table alphabétique du registre des décès de l'année 1898

14. Archives départementales de l'Ardèche, actes n°19 et 22 du registre des décès de l'année 1898